PLUSIEURS GRANDES FAMILLES

L’habitat participatif est un terme général de plus en plus utilisé qui rassemble sous un chapeau commun plusieurs grandes familles :

  • L’autopromotion qui résulte de l’initiative de particuliers pour conduire une opération de construction pour eux-mêmes, qui permet de dépasser le statut « d’habitant consommateur » pour contribuer à développer un « citoyen-acteur » de la construction de sa ville.
  • Les coopératives d’habitants caractérisées par une approche non spéculative avec un statut de « propriétaire-locataire » où les membres sont propriétaires des parts sociales d’une coopérative qui est propriétaire des logements.
  • Le logement social participatif dans lequel on trouve de l’accession sociale à la propriété, du locatif social et des programmes mixtes.

LA DÉMARCHE

Quel que soit le modèle retenu, la démarche se caractérise par la participation de tous les membres du groupe à l’élaboration du projet et à la définition des espaces privatifs et des espaces communs, aussi bien dans un projet en copropriété, qu’en tant que locataire. Une fois entrés dans les lieux, il s’agit de:

  • Partager et gérer ensemble les locaux communs,
  • Mutualiser certains équipements et certains coûts,
  • Développer différentes formes de solidarités, d’entraide et de relations de proximité,
  • Développer des activités communes ouvertes sur l’extérieur, favorisant l’insertion dans le quartier et dans la ville.

Pour vivre dans un habitat plus vaste qu’un simple logement.